Summercamp

Les summercamp ont vu le jour à l’été 2018, avec Lyndie Dourthe et d’autres participants, dans la suite de l’aventure des Pépins. Envie de se retrouver autrement que lors d’événements commerciaux, envie d’explorer ensemble, envie de temps libre pour créer sans contraintes…en-dehors de l’atelier, de la vie quotidienne, comme un voyage en un pays étranger, un temps suspendu et expérimental

Il y a eu du cyanotype, de la teinture végétale, de la sérigraphie à la terre et à la cendre, du textile frappé, de la danse butoh, de l’atelier d’écriture…et il y en aura d’autres !

Speed motif

Nous avons commencé en 2009 l’expérience des 24 Heures du motif, au sein du collectif 110 par minute ; se réunir pour partager nos façons de dessiner et de créer, en échangeant les points de vue, les inspirations, les techniques et les petits rituels graphiques.

Nous avions créé un événement pour parler du motif tout en restant ludique, et pour parler du métier de designer textile…et nous avons adapté ensuite au format grand public, pour pouvoir nous produire dans des institutions et faire participer les publics qui venaient assister, dans un esprit festif et créatif : le Speed Motif était né, et il a eu de beaux épisodes entre le Palais de Chaillot et la Cité des sciences, dans des galeries et dans des festivals, et jusque dans le TGV !

D’days

En 2013, à l’initiative des D’days, j’ai été invitée à collaborer avec Aboubakar Fofana, plasticien textile spécialiste de l’indigo et du bogolan.

De Bamako à Pantin, deux ateliers…Ce fut la découverte mutuelle de l’univers et des pratiques de l’autre. Une recherche commune, des expérimentations audacieuses, afin de proposer une installation autour des couleurs de terre. 

Nous avons expérimé la technique du bogolan, mixée avec la sérigraphie au cadre plat. Le fer contenu dans l’argile du fleuve Niger réagit avec le tanin contenu dans la plante tinctoriale “ngalama” : les motifs imprimés avec cet argile, sur des tissus teints au ngalama, donnent ainsi des couleurs allant du gris au noir.

Nous avons présenté des pièces textiles d’envergure, où sérigraphie à l’argile et teinture naturelle dialoguaient.

Fermer le menu
×

Panier