L'atelier : savoir-faire & histoire

Mon atelier est un grand espace ouvert et collectif, situé à la Rochelle, et pensé comme un lieu de production, de création et de rencontres. J’y pense et réalise toutes mes collections, de textile comme de papier.

Il est équipé de matériel dédié à la sérigraphie artisanale, avec des encres à l’eau et sans solvants. L’atelier est également orienté vers d’autres techniques, comme la couture, le dessin, l’infographie. Il est rempli de matières naturelles, d’encres et de cadres, de draps anciens, de papiers, de livres, d’outils, de pièces récupérées et de boîtes à trésor…

Etapes de travail : La sérigraphie est un procédé artisanal long, qui s’articule autour de beaucoup d’étapes. Mais comme il y a de la création à chacune de ces étapes, ça ne me pèse pas. Les variations uniques d’impression et de couleurs sont justement les traces de ce procédé manuel. 

J’utilise l’impression au cadre plat, technique artisanale et modulable, sur du tissu, du papier et plein d’autres supports.

D’abord je recherche le thème et de l’inspiration, au long d’une lente macération. Dans la foulée arrivent les recherches graphiques, le temps favori du dessin, en fait, souvent avec des encres sur des grands formats, ou, alors sur un petit carnet. Ensuite je trie et je structure, de l’assemble des recherches et du montage de la collection.

Puis je prépare les typons, à partir des dessins, et l’insolation des cadres avec ces typons.

Ensuite je définis la gamme colorée et j’élabore les encres, qui va de pair avec le montage de la gamme des tissus et des supports.

Après, je découpe des tissus…je fais mon plan d’impression…et j’imprime toutes les pièces prédécoupées ! Un, ou deux, ou trois passages d’encre, selon le nombre de couleurs du dessin.

Pour finir, j’assemble et je couds toutes les pièces imprimées.

Et enfin, je prends en photo tous les produits réalisés, pour communiquer et archiver.

La vie des pièces peut commencer !

Manifeste & Valeurs

Je pense ma création et ma production dans un process de long terme, comme un laboratoire, tant au niveau de la vie des pièces produites, que dans un flux continu de recherche artistique, et non au fil des tendances : j’ai comme envie un accomplissement graphique intime, au très long cours. Le chemin compte autant que le but, non ? Le temps file, mais rien ne presse, au fond.

Ensuite, pour moi, la création artistique et la transmission sont liées, car les deux s’irriguent et se nourrissent mutuellement. L’expérience me sert surtout pour être transmise, ou alors à aller encore plus loin dans l’expérimentation. C’est également dans l’énergie collective que je puise mes forces, par le biais des lieux partagés, des mutualisations d’événements ou des expériences de création collective.

Parcours

Alice Leblanc Laroche est dessinatrice et sérigraphe depuis 2002. 

Leblanc, qui évoque à la fois le linge de maison, une matière utilitaire et souple, et une teinte qui accueille toutes les couleurs.

Laroche, comme un matériau brut, solide, authentique.

Cet assemblage étonnant et donné par la vie, qui la définit plutôt pas mal.

 

Je me spécialise dès l’âge de quinze ans dans les arts appliqués, le design textile et l’impression dans les écoles Boulle et Duperré. A la sortie de l’école, malgré mes réticences face aux milieux de la grande distribution ou du luxe, je persévère et multiplie toutes sortes d’expériences.

Passionnée par la technique de la sérigraphie artisanale depuis ses études, je me forme auprès des artisans Maison Georgette, et de la designer textile Danièle Ansermet, puis je continue à développer mon savoir-faire au fil des ouvrages et des différents lieux de travail. J’ai toujours mené en même temps des projets artisanaux personnels et collectifs, des projets pros variés et des projets pédagogiques…il m’a fallu du temps pour accepter ma polyvalence comme une force, et ma curiosité naturelle comme une valeur profonde, que j’essaie de transmettre au fil de toutes mes interventions.

En parallèle de mes projets individuels, j’ai créé des lieux et des événements collectifs pendant quinze ans à Paris et en banlieue parisienne, notamment au sein du Pôle des Métiers d’art d’Est Ensemble. Pour des actions et des salons autour du dessin, de la sérigraphie et des techniques artisanales, différentes associations d’artistes-artisans verront le jour, comme Rouge Manufacture, le 110 par minute, le 22 Designers Show, la Manufacture des Pépins.

A l’été 2016, je m’installe en atelier solo dans la ville de la Rochelle, afin de développer totalement mon activité dans un cadre plus spacieux, et inspirée par les éléments naturels et maritimes. J’y monte en avril 2019 un nouvel atelier collectif autour des métiers d’art, le collectif Pouce; et je continue à transmettre la technique de la sérigraphie et la créativité du design textile auprès de publics variés, dans des actions ponctuelles ou au long terme. 

La force du collectif

Mon atelier est au sein d’un atelier collectif, celui du collectif Pouce, avec une graphiste, une céramiste, un sérigraphe.

L’atelier collectif a toujours fait partie de mon énergie et de ma façon de fonctionner : j’avais  déjà un bout de pièce dans l’agence collective maternelle pendant mes études, puis au sein d’un grand atelier partagé dans une ancienne Poste d’une petite ville de banlieue. Nous avons échafaudé ensuite une grande aventure commune, l’atelier Rouge manufacture, au coeur d’une cité à Aubervilliers, en commençant à 2 pour finir à 15…aventure qui migrera après au sein du Pôle des métiers d’art d’Est Ensemble, à Pantin. Quelques années de création solitaire à mon arrivée à la Rochelle, pour enfin aboutir à ce lieu de création partagée, le collectif Pouce.

Je crois aux projets collectifs, qu’il s’agisse de lieux ou d’événements, car il s’y joue le partage des savoir-faire, la mutualisation des outils, des espaces et des connaissances, de la transversalité, de la complémentarité de compétences…et surtout, surtout du hasard et de l’inconnu !

Quelques projets collectifs auxquels j’ai contribué :

& Le 110 par minute dans la presse

& Le 22 Designers Show dans la presse

 

Atelier collectif Alice Leblanc Laroche et Lyndie Dourthe
dessin à 3 mains ALL

Inspirations

Avec des encres à l’eau, sur papier ou sur tissu, je raconte avant tout des aventures graphiques; entre leçon de choses et associations décalées d’images et de mots. Le motif doit faire sens, l’illustration doit évoquer : je sublime des mouchoirs, je récolte du motif partout.

D’Aubrey Beardsley à Marimekko, de Mathurin Méheut à Paul Cox, des manuels scolaires aux katagami japonais, des gravures bretonnes aux almanachs populaires…mes inspirations sont multiples et hétéroclites, et naviguent entre traditions artisanales et dessins contemporains. Je cultive un dessin naïf mais stylisé, et j’explore une palette de couleurs acidulées et profondes. Variations géométriques, abécédaire & expressions, animaux & éléments naturels constituent mes thèmes de prédilection. 

Les collections sont pensées comme des histoires, qui se suivent et qui déroulent un fil.

Fermer le menu
×

Panier